Pourquoi le mimosa pudica est-il connu comme “la plante honteuse” ?

Mimosa pudica . La choquante vergonzosa

Dans le règne végétal, il y a des moments où certains types de plantes attirent notre attention. Les carnivores sont un cas clair de quelque chose dexceptionnel. Des plantes qui touchent les propres comportements des prédateurs du règne animal.

Mais en laissant de côté cette légère agressivité des carnivores, nous passons à lautre extrême. Une plante qui, lorsque vous la touchez, au lieu de mordre, se cache dans la peur. Tout comme le Mimosa pudica .

Originaire des zones tropicales dAmérique, cette curieuse plante, peut être cultivée en intérieur jusquà ce quelle atteigne sa taille normale, moment auquel les conditions dintérieur peuvent devenir insuffisantes bien que possibles.

Le continent sud-américain est très vaste, et la quantité de climats quil abrite va des contrastes typiques du climat le plus continental, aux climats tropicaux humides oppressants et constants.

Cette plante est de ces derniers lieux, donc avec ces données nous pouvons déjà imaginer que le soin sera quelque chose de spécial surtout dans les climats plutôt secs où nous luttons pour maintenir une humidité adéquate pour répondre à leurs besoins.

Nous en parlerons plus tard. Pour linstant, voyons la grande particularité de cette plante. Sa grande sensibilité au contact et sa réaction défensive.

Photo by : Connie Ma

Ils lappellent la plante honteuse ou “ne me touche pas”

Ses feuilles sont composées de nombreuses folioles. Très semblables à celles dune fougère par exemple ou du faux poivrier. Ces formations foliaires sont généralement très appréciées dun point de vue ornemental car elles donnent du dynamisme à la plante qui les habille et les épouse.

Dans le cas du Mimosa pudica, en plus davoir ce plus ornemental de la partie végétative, ses délicates folioles se déploient en quête de lumière mais …. toujours en alerte !

Dès quelle sent que quelquun la touche, la plante se retire automatiquement en quelques secondes et en un clin dœil, la plante a lair flétrie, mourante et sans aucune splendeur. Pourquoi ? Cest très simple, elle essaie davoir lair flétrie et peu appétissante pour les prédateurs potentiels. Une plante qui a développé un mécanisme vraiment curieux et unique dans le règne végétal.

En Agromática, nous nous demandons toujours comment ces plantes (certains carnivores aussi) peuvent avoir une capacité de réponse si rapide au mouvement, alors quhabituellement les plantes semblent avoir des structures plutôt statiques et des mouvements si lents. Voici une vidéo dans laquelle vous pouvez voir le Mimosa pudica se défendre des mains malveillantes de ses propriétaires.

Il ny a pas lieu de sinquiéter car revient bientôt à son état normal en dépliant à nouveau ses feuillets. Il faut plus de temps que cela pour les plier et être prêt à “réarmer”. Oh, et si vous vous réveillez la nuit et que vous la voyez rétrécir complètement, ne paniquez pas en pensant que quelquun dautre dans la maison a touché votre plante. La nuit, la plante rétrécit, que nous la touchions ou non.

Attention à ne pas abuser de sa condition pudique… et de ses épines

Si on sarrête un peu pour réfléchir, le fait de déplacer avec une telle rapidité ses structures végétales nest pas un caprice sans coût.En échange de ce magnifique mécanisme, le Mimosa pudica dépense une énorme quantité dénergie .

Nous vous recommandons donc de le filmer une fois et de le montrer à votre famille et à vos amis, car si chaque fois que quelquun vient à la maison, vous touchez à son moral, il finira par dépérir indéfiniment dépuisement.

Et dautre part, lorsque la plante est en pleine croissance vont se développer des épines sur leurs tiges avec lesquelles il faut faire attention. Du mimosa rien !

Avez-vous aimé ? Vous pouvez essayer de prendre soin du Mimosa pudica à lintérieur

Températures

Comme nous lavons mentionné au début, le climat du Mimosa pudica est tropical. Chez nous, il nest pas difficile dobtenir des températures moyennes similaires à ces climats.

Peut-être que les 21ºC sont un peu courts mais si nous avons une pièce orientée au sud, il est très possible quavec un climat ensoleillé nous puissions atteindre des températures généreuses qui fournissent un bon environnement thermique à ce joyau végétal.

Ce que nous devons prendre en compte, cest que plus la température est élevée, plus lhumidité requise en raison de la transpiration est élevée ; il faut donc trouver le bon équilibre. Bien sûr, nous ne parlons pas de basses températures.

Mimosa pudica ne tolère pas les basses températures. Mais quand nous disons bas, nous ne voulons pas dire 2 ou 3 degrés. En dessous de 12 ° C et commence à prendre froid.

Exposition climatologique

En fait, il ne doit pas être trop élevé. Et il vaut mieux que ce ne soit pas trop direct. Il peut recevoir des brûlures sur ses feuilles et de cela il ne peut pas se défendre, cest sûr. Quoi quil en soit, ne vous inquiétez pas trop à cet égard. Elle tolère certaines doses de lumière directe et les matutinas peu intenses les remercieront.

Arrosage et surtout humidité pour mimosa pudica

Lhumidité ambiante est un facteur clé. Comme nous le disons toujours, un bon moyen de fournir un environnement humide dans lenvironnement de la plante est la plaque avec de petits bords humides qui évaporeront lhumidité plus efficacement pour obtenir un tel environnement.

Les pulvérisations ne seront pas mauvaises non plus mais il vaut mieux quelles soient très indirectes, sans viser directement la plante. Quant à larrosage, il ne doit pas être négligé et surtout en été, période de floraison durant laquelle il faut arroser fréquemment.

Si vous ne parvenez pas à survivre avec ces techniques, il est très possible que votre environnement soit trop sec. Essayez dacheter une petite serre en verre de ces “mono-plantes” pour essayer de mieux conserver lhumidité.

Substrat

Plus que le substrat, nous devons regarder la taille du pot. Il a des racines assez grosses par rapport à sa partie aérienne donc il faut chercher un pot tirant sur le large. Cela peut même sembler un peu déséquilibré, mais cest une nécessité. Et noubliez pas quen plus du pot, appréciera une paire de tuteurs pour soutenir . Le substrat peut être un substrat normal mais avec un peu plus de sable que dhabitude pour un meilleur drainage.

La fertilisation est facultative mais on peut lui donner un coup de pouce pendant la floraison si on le souhaite. Ses fleurs sont petites et rosées.

Élagage

Ny pensez même pas. Cest tout ce quil y a à dire. Ce sera la seule plante quil ne faudra pas toucher, avec les carnivores. Les feuilles sèches et tomberont par leurs propres moyens.

Essayez de cultiver Mimosa pudica chez vous !