Almez ou Lidonero : [Semis, soins, arrosage, substrat, problèmes].

Mûrier

Le micocoulier ( Celtis australis) est un arbre fort qui se trouve dans les zones proches de la Méditerranée , presque toujours seul et qui produit des fruits.

Dans le monde scientifique, elle est connue sous le nom de Celtis Australis , bien que différentes communautés lappellent almarzo, ou “latonero”, entre autres.

Ses principales caractéristiques résident dans sa taille, puisque peut atteindre jusquà 25 mètres de haut lorsquil se trouve dans des zones appropriées.

Cest une espèce de climat plutôt chaud, étant nécessaire pour la protéger des basses températures et, surtout, du gel.

Cherchiez-vous une espèce ayant des caractéristiques similaires à celles du micocoulier ? Cest à votre tour davoir les pieds sur terre avec ces informations.

Points importants pour la plantation de micocouliers

  • Quand ? Au printemps.
  • Où ? Dans une zone dégagée où il reçoit suffisamment de lumière du soleil chaque jour.
  • Comment préparer le sol ? En veillant à ce quil ait une consistance crayeuse avec un ajout pierreux.
  • Comment devrions-nous arroser ? Lirrigation sera en fonction de lâge, car ses besoins lorsquil est jeune sont plus importants quà lâge adulte.
  • Combien de fois faut-il arroser ? Dans le cas dun jeune micocoulier, idéalement deux ou trois fois par semaine. Un adulte, une fois par semaine.
  • Quels sont les ravageurs et les maladies quelle a ? Les deux principaux éléments qui peuvent laffecter sont la brûlure bactérienne et la rouille.

Caractéristiques du micocoulier ou du peuplier

Le micocoulier est un grand arbre à feuilles caduques originaire dAmérique du Nord.

Il est également connu sous le nom dortie, de peuplier, dérablière, de castor , dalligon , de ledon, darbre à boue, de quicavero ou darbre à laiton.

Il sagit dun bois dur de couleur claire, gris jaunâtre à brun clair, à durée de vie modérément longue, avec des stries jaunes.

Le micocoulier commun se distingue facilement des ormes et de certains autres lodons par son écorce liège avec des bosses verruqueuses.

Les feuilles sont nettement asymétriques et de texture grossière.

Larbre adulte est capable de tolérer les sécheresses, à condition quelles ne soient pas très fréquentes et quelles ne durent pas aussi longtemps.

Comment planter un micocoulier étape par étape ?

Le micocoulier est une espèce qui a deux modes de reproduction possibles. La première est par les graines et la seconde par les pics.

Dans les deux cas, un processus de travail similaire sera suivi, qui est expliqué ci-dessous :

  1. Rassemblez les graines ou les pics que vous utiliserez pour les semis.
  2. Choisissez lendroit où vous allez effectuer la procédure, en veillant à ce quil soit clair afin que la plante reçoive suffisamment de lumière du soleil. Tenez compte du fait que si vous allez planter plus dun spécimen, ils doivent être à une distance considérable les uns des autres pour éviter des complications futures.
  3. Enterrez les graines ou les piques en veillant à ce quelles soient suffisamment profondes pour ne pas être détachées par le vent.

  4. Arrosez abondamment à ce premier moment, sans générer de flaques, puis répétez le processus jusquà trois fois par semaine. Ici, limportant est dempêcher le sol de perdre son niveau dhumidité.

De quels soins un hackberry a-t-il besoin ?

Le micocoulier est un très bon arbre à tous points de vue, car il sadapte aux conditions climatiques et au sol.

  • Son plus grand problème autour de la croissance et du développement est lié à la formation des branches.
  • Ces derniers ont tendance à se développer de manière très désordonnée et entrent en collision et semmêlent les uns avec les autres , il faut donc y prêter attention pour éviter quun tel problème ne laffecte.
  • Lélagage, en revanche, nest pas une mesure nécessaire à prendre si larbre pousse en fonction de ses conditions particulières.

  • Au cas où il serait indispensable de leffectuer, il est conseillé de ne travailler quavec les branches fines, car avec les plus épaisses elles pourraient générer beaucoup de dégâts.

Quels sont les ravageurs et les maladies qui affectent le coton ?

Le micocoulier est lune des espèces les plus attrayantes à planter dans des zones très polluées car il résiste très bien à tout, même dans des environnements hostiles.

De plus, il na pas besoin de soins en ce qui concerne la présence de maladies car son bois est solide et toute la structure, en général, très résistante.

Attention aux champignons et aux tailles

Ce qui pourrait arriver, cest que un champignon pourrait sinstaller dans sa structure en raison de blessures causées par une mauvaise taille.

Comme nous lavons déjà mentionné, lélagage nest pas recommandé et encore moins lorsquil se fait sur des branches épaisses.

Dans ce cas, un champignon connu sous le nom de rouille pourrait commencer à affecter la plante et causer des dommages considérables à lensemble de la structure.

Certaines personnes connaissant lespèce ont pu détecter la présence dun parasite appelé feu bactérien.

Cependant, elle est très rare et na pas tendance à causer des dommages aussi considérables.

Si vous plantez un micocoulier dans un jardin, vous ferez un cadeau inestimable aux générations futures, car cest une espèce qui peut vivre jusquà 5 siècles.

Un autre point important est que vous pourrez profiter dune ombre très bien valorisée par le niveau de luxuriance qui atteint sa couronne.

Et cest une condition qui sera maintenue du début du printemps jusquà une bonne partie de lautomne.